Nos produits au CBD et aux plantes adaptogènes en cas d'anxiété et de sautes d’humeur

Picto position Yoga

Quand on est stressé, on devient vite irritable... Notre gamme Anxiété et sautes d’humeur nous aide à retrouver le sourire et garder notre calme, quand les tensions s'accumulent et assombrissent notre quotidien. Des formules uniques développées par Alison, pharmacienne et co-fondatrice, pour retrouver le calme et la sérénité.

Huile adaptogène 5% CBD
Product Image

Huile adaptogène 5% CBD

Huile CBD pour le bien-être

383 avis
Chewing-gum relaxant
Product Image

Chewing-gum relaxant

Chewing-gum au CBD pour le bien-être

271 avis
Happy Gummies
Product Image

Happy Gummies

Bonbons au CBD pour la bonne humeur

458 avis
Pack  "Best-Sellers"
Product Image
-16%

Pack "Best-Sellers"

Nos 5 produits les plus populaires. Très complet.

101 avis
Pack Découverte  "Rise & Shine"
Product Image
-12%

Pack Découverte "Rise & Shine"

3 produits pour atteindre son plein potentiel.

60 avis
Pack Découverte "No Stress"
Product Image
-12%

Pack Découverte "No Stress"

3 produits pour faire face aux différents stress.

236 avis
Pack Gold "Sérénité"
Product Image
-20%

Pack Gold "Sérénité"

Tous nos produits. Pour une sérénité totale.

42 avis
Distributeur x 300 chewing-gums relaxants
Product Image

Distributeur x 300 chewing-gums relaxants

Chewing-gums au CBD pour les coups de stress

271 avis
Pack Découverte "Stop"
Product Image
-20%

Pack Découverte "Stop"

Nos 3 indispensables pour dire STOP...

27 avis
Tisane adaptogène Zen
Product Image

Tisane adaptogène Zen

Notre tisane au CBD et plantes adaptogènes, pour le bien être

1 avis
Pack "Trio Gummies"
Product Image
-12%

Pack "Trio Gummies"

Nos 3 gummies réunis pour une cure de 30 jours

14 avis
Pack "Trio Huiles"
Product Image
-20%

Pack "Trio Huiles"

Nos 3 huiles adaptogènes réunies pour une cure de 30 jours

Pack "Trio Infusions" - 6 %

Pack "Trio Infusions"

Nos 3 infusions réunies pour une cure de 30 jours

4 avis
Pack "Détente"
Product Image
-16%

Pack "Détente"

3 produits complémentaires pour créer votre routine anti-stress matin, midi et soir.

2 avis
Pack "Super Zen" -21%

Pack "Super Zen"

Toute notre gamme dédiée à la détente et la gestion du stress

2 avis
Pack "Bonne Humeur"-21%

Pack "Bonne Humeur"

Un coffret très complet pour retrouver joie de vivre et bonne humeur

Le stress vu par une pharmacienne

Alison, docteure en pharmacie et fondatrice de Kaya revient sur le mécanisme du stress.

 

A la base le stress est censé nous aider. Lorsque notre cerveau perçoit une menace (un éléphant qui nous fonce dessus dans la savane par exemple), il déclenche cette réponse complexe pour nous aider à faire face au danger. Il libère par exemple le cortisol (aussi appelé "hormone du stress" mais qui est aussi l'hormone du réveil), et de l'adrénaline qui nous énergise et nous permet de faire face à la douleur.

 

Seulement voil√† : le cerveau fait difficilement la diff√©rence entre une menace r√©elle (l'√©l√©phant) et une menace imaginaire (par exemple : "je vais peut √™tre mettre des heures √† m'endormir"). Dans les 2 cas, la r√©ponse au stress se d√©clenche, les hormones sont lib√©r√©es, et si dans le premier cas (l'√©l√©phant) cela va nous aider √† fuir ou √† affronter le danger (plut√īt fuir dans ce cas, car se battre avec un √©l√©phant non merci!), dans le second cas (la peur de l'insomnie), la r√©ponse au stress va avoir un effet contre-productif. Car r√©ussir √† s'endormir avec le cerveau plein de cortisol, c'est simplement impossible.

 

Dans nos vies modernes, la réponse au stress est, malheureusement, le plus souvent inadaptée à la situation. La science à montré qu'au delà des déclencheurs "légitimes" du stress (un danger réel et immédiat pour notre personne), le stress est également déclenché par 4 grands types de situations.

 

Les 4 grandes causes du stress

 

En dehors des motifs sérieux et légitimes qui déclenchent notre réponse au stress (l'éléphant, quelqu'un d'agressif, etc), il y a 4 grandes situations que notre cerveau traite exactement de la même façon en déclenchant le stress :

 

  • Lorsque nous avons l'impression de perdre le contr√īle (d'une situation, sur notre vie, dans le boulot ou dans notre famille)
  • Face √† quelque chose de nouveau (un nouveau job, une nouvelle ville, un nouveau partenaire, etc)
  • Lorsque nous avons besoin d'√™tre performant (un examen, une rencontre importante, une prise de parole en public, ou un simple rendez-vous amoureux)
  • Lorsque notre √©go se sent attaqu√© (on se sent jug√©, critiqu√©, calomni√©, ou tout simplement pas respect√©)

 

La prochaine fois que vous sentirez du stress alors que vous n'êtes pas réellement en danger, essayez de vous demander si vous êtes dans une de ces 4 situations. Cela peut déjà vous aider à mieux appréhender et gérer ce stress.

 

Quand le stress agit comme un signal d'alarme de notre inconscient

 

Très souvent nous avons du mal à être lucide sur notre niveau de stress, et encore plus sur ce qui cause ce stress. Quand nous sommes en décalage avec nos désirs et nos besoins les plus profonds, quand notre organisme est épuisé sans qu'on s'en rende compte, notre inconscient peut utiliser la réponse au stress pour essayer de nous alerter sur ce qui ne va pas. Un peu comme un signal d'alarme, très utile pour nous remettre dans le droit chemin.

 

Il est alors important d'y prêter attention et d'essayer de comprendre ce que notre inconscient tente de nous dire, car sinon les signaux risquent de s'amplifier. Si on ne trouve vraiment pas ce qui peut causer ce stress, il peut être judicieux d'en parler à des proches (il est parfois plus facile de voir ce qui cloche chez quelqu'un d'autre que chez soi-même). Une autre technique intéressante mais plus difficile à appréhender est d'essayer de noter ses rêves pour voir si des schémas récurrents se dégagent. Pour cela l'aide d'un spécialise (psychologue, psychothérapeute) peut être nécessaire.

Les plantes adaptogènes : des actifs naturels capables de moduler notre réponse au stress

La plupart des plantes adaptogènes sont connues des médecines traditionnelles depuis longtemps. Mais ce sont des scientifiques russes, qui dans les années 1950 ont découvert qu'une dizaine de plantes avaient un effet sur notre réponse au stress.

 

Le mot asaptogène signifie : qui crée (gène) une adaptation (adapto). Ces sont donc les plantes qui aident notre organisme à s'adapter au stress.

 

Ces plantes peuvent aider à moduler le stress, le temps que vous puissiez faire ce travail psychologique en vue de retrouver l'équilibre. Surtout ces plantes ne présentent aucun risque de dépendance ou d'accoutumance.

 

Avec ces plantes, associées à des vitamines, des minéraux et des acides aminés essentiels à la production de certaines hormones (comme la sérotonine ou la dopamine) nous avons créé des formules puissantes pour vous aider dans ces moments délicats.

 

L'idée de nos produits est vraiment de vous aider, vous accompagner pendant votre cheminement, mais il est essentiel que vous fassiez en parallèle ce travail sur ce qui cause votre stress, afin de régler le problème en profondeur. Avec nos produits, ce travail sera juste plus facile.

 

Le cas particulier du CBD et le r√īle du syst√®me endocannabinoide

 

Si les plantes adaptogènes sont largement étudiées par la science depuis les années 1950 (ce qui permet une bonne connaissance de leur moyen d'action), le CBD est une molécule plus récente ayant fait l'objet de moins d'études sur le mécanisme d'action de la molécule sur l'organisme. L'hypothèse la plus probable avancée par les scientifiques est que le CBD pourrait interagir avec notre système endo-cannabinoide.

 

D√©couvert dans les ann√©es 1990 par des m√©decins isra√©liens, le syst√®me endocannabino√Įde est un syst√®me archa√Įque, qui se cr√©e tr√®s t√īt dans le f√©tus, ce qui explique qu'on le retrouve partout dans le corps (on dit qu'il est ubiquitaire). On pense aujourd'hui qu'il agit comme une sorte de messager pour notre organisme en veillant √† l'√©quilibre de nos cellules et de tous les autres syst√®mes avec lesquels il communique.

 

Ce système fonctionne normalement avec des molécules fabriquées par notre corps qu'on appelle des endo-cannabinoides... parce que leur structure moléculaire est relativement proche de celle des phyto-cannabinoides (issus de plantes). Ces endo-cannabinoides sont capables de se fixer sur certains récepteurs (notamment les récepteurs CB1 et CB2) qui forment le système endoncannabinoide en tant que tel.

 

Parce que leur structure mol√©culaire est proche, on pense que les cannabino√Įdes comme le CBD pourraient interagir avec le syst√®me endocannabino√Įde, et par exemple prendre le relais des endocannabino√Įdes √† certains moments, mais cela reste √† d√©montrer scientifiquement (les m√©canismes d'action des mol√©cules sont particuli√®rement difficiles √† √©tudier)

 

Quant aux effets du CBD sur l'organisme, de premières études ont été publiées (notamment cette étude portant sur l'anxiété et celle-ci sur les problèmes de peau mais qui nécessitent encore d'être confirmées par des études en double aveugle par exemple.

 

Des formules créées par une pharmacienne, qui combinent CBD et plantes adaptogènes

Nous avons donc créé des formules uniques combinant les effets globaux du CBD et les effets spécifiques des plantes adaptogènes, pour chercher des actions précises et s'adapter aux différents types de stress.

 

  • L‚Äôhuile CBD 5% est id√©ale lorsqu'on est sujets √† des angoisses √† r√©p√©tition, lorsqu'avoir la boule au ventre devient une habitude. Quelques gouttes suffisent pour ressentir une sensation de bien-√™tre en quelques minutes. Mais le plus efficace est de l'utiliser en cure, en prenant plusieurs gouttes par jour matin, midi et soir pendant 3 semaines pour agir en profondeur.

 

  • Pour les petites tensions, notre chewing-gum zen permet de r√©agir et d'√©viter que la pression ne s'accumule sur nos √©paules. L‚Äôavantage, c‚Äôest son format ultra discret.

 

  • Et pour √©quilibrer ses √©motions en cas de petit coup de blues, nos Happy Gummies sont parfaits ! Avec du 5-HTP (venant de la griffonia) qui est le pr√©curseur de la s√©rotonine, 8 vitamines et 2 min√©raux bons pour l'humeur. Un petit bonbon au CBD r√©confortant et on se sent d√©j√† mieux pour affronter la fin de journ√©e !

Retour consommatrice sans filtre : Jessica, sur notre pack découverte No Stress !

Retour consommatrice sans filtre : Marion, sur notre pack découverte No Stress !

Pour aller plus loin sur le stress, et comment il perturbe notre bien-être

Si à court terme le stress nous donne un petit boost pour faire face au danger, lorsqu'il se répète trop souvent ou qu'il s'installe durablement dans notre vie, cela mène à plusieurs déséquilibres qui peuvent perturber notre bien-être à de nombreux niveaux.

 

Les effets néfastes du stress à long terme

 

La premi√®re cons√©quence n√©gative du stress sur la dur√©e est que cela √©puise notre organisme. Au d√©but on ressent une simple fatigue, mais avec le temps cette perte d'√©nergie peut mener √† un v√©ritable √©puisement physique et mental. On se sent alors d√©sorganis√©, vid√©, et si ces sympt√īmes ne sont pas pris au s√©rieux suffisamment t√īt, cet √©puisement peut m√™me mener au burn out, qui est une maladie et n√©cessite une prise en charge m√©dicale.

 

Il se passe un peu la même chose au niveau de l'immunité : à très court terme, le stress booste le système immunitaire et nous aide, mais rapidement, si le stress continue, le système immunitaire perd en efficacité. C'est la raison pour laquelle certaines personnes sous l'emprise de stress chronique ou d'anxiété généralisée peuvent avoir l'impression de tomber malade plus souvent "d'attraper tout ce qui passe". Des rhumes à répétition peuvent par exemple être le signe que vous tirez trop sur la corde et que le stress est déjà très présent dans votre vie.

 

Autre cons√©quence bien connue, que tout le monde a exp√©riment√© au moins une fois dans sa vie, le stress modifie notre humeur. Les hormones rel√Ęch√©es en cas de stress (cortisol et adr√©naline) visent √† mobiliser nos ressources pour faire face au danger. Elles am√©liorent notre vigilance et notre acuit√©, mais, le revers de la m√©daille c'est que ces hormones agissent sur l'hippocampe qui r√©git la peur. Cette peur varie en fonction de la nature du stress. Par exemple si le stress s'installe sur la dur√©e, on parle d'anxi√©t√© et cette peur se manifeste quasiment en continu (on parle de "boule au ventre"). Dans les cas de crise aigue (on parle alors de crise d'angoisse ou d'attaque panique), le sentiment de peur est tellement fort qu'on peut avoir l'impression de suffoquer et de faire une crise cardiaque (50% des gens qui ont une crise d'angoisse pour la premi√®re fois terminent aux urgences).

 

Mais la peur n'est pas seule émotion provoquée par le stress. En se focalisant sur les dangers, et les problèmes, certains peuvent avoir tendance à plus se mettre en colère (la colère étant un mécanisme de défense quand on se sent attaqué). On est alors "à fleur de peau" et on part au quart de tour.

 

Enfin au niveau des neurones, le cortisol bloque aussi certains r√©cepteurs stimul√©s par la s√©rotonine (l'hormone qui r√©gule l'humeur). En cas de stress chronique cela peut favoriser des troubles de l'humeur, des id√©es noires, de la tristesse. Un sympt√īme auquel il faut pr√™ter attention, car une √©tude √† montr√© que l'anxi√©t√© √©tait corr√©l√©e avec la survenue d'√©pisodes de d√©pression, une maladie qui n√©cessite une prise en charge m√©dicale.

 

Le stress peut √©galement perturber un de nos biens les plus pr√©cieux : le sommeil. En effet 40% des troubles du sommeil sont dus au stress et √† l'anxi√©t√©. Que ce soit des difficult√©s d'endormissement, des r√©veils nocturnes suivis d'insomnie et de ruminations, ou une mauvaise qualit√© de sommeil, stress et sommeil ne font pas bon m√©nage. Normal, quand on sait que le cortisol, l'hormone du stress est aussi... l'hormone du r√©veil! En effet en rythme normal le pic de cortisol a lieu le matin entre 7h et 8h. C'est lui qui nous permet de nous r√©veiller, et au bout de quelques minutes de se sentir tout √† fait alerte. Mais si cette hormone est rel√Ęch√©e en plein milieu de la nuit (parce que vous commencez √† penser √† un probl√®me, une menace), alors il devient tr√®s difficile de se rendormir.

 

Le pire est que les problèmes de sommeil deviennent très rapidement récurrents sous l'effet de la peur d'anticipation : une personne ayant déjà expérimenté un trouble du sommeil, va forcément y penser en cas de micro-réveil nocturne. En ayant peur que ce trouble se reproduise, on crée toutes les conditions de l'insomnie : notre cerveau perçoit cette peur comme une menace, et déclenche la réponse au stress, qui entraine l'insomnie.

 

L'impact du stress sur le sommeil est doublement dommageable : en plus de nous fatiguer, cette fatigue nous rend moins apte à gérer le stress le lendemain. Après une mauvaise nuit de sommeil, on est plus facilement à fleur de peau, de mauvaise humeur et on perçoit plus facilement des menaces autour de nous. Un cercle vicieux dans lequel le stress entraine énormément de gens, et qui favorise le stress chronique.

 

Enfin le stress a également des conséquences sur notre digestion, et peut causer des ballonnements, des maux de ventre ou une constipation. La peau peut également réagir au stress. Pour toutes les peaux le stress fait vieillir plus vite, et rend le teint plus terne. Et en fonction du type de peau, le stress peut aggraver certains problèmes. Ainsi les gens ayant la peau sensible peuvent avoir des rougeurs. Ceux qui ont la peau grasse peuvent plus facilement avoir des boutons. Et dans certains cas le stress peut favoriser certaines maladies de la peau comme l'eczéma par exemple.

 

Le stress touche tout le monde, mais pas de la même manière

 

On le répète le stress n'est pas une tare ni une maladie, c'est une réaction naturelle qui touche tout le monde, à des degrés divers. Seulement nous ne sommes pas tous égaux face au stress. Déjà car notre patrimoine génétique prédispose en partie notre capacité à réguler le stress. Certains ont un caractère anxieux, plus prompt à s'inquiéter. Mais notre vécu, la façon dont les émotions sont exprimées ou tues dans notre famille, ainsi que les événements de la vie qui peuvent nous fragiliser à certains moments, tout ça à un impact sur notre capacité à gérer le stress.

 

Ainsi certaines personnes ayant grandi dans une famille o√Ļ exprimer ses √©motions √©tait mal vu peuvent plus facilement avoir tendance √† ne pas √©couter les signaux de stress envoy√©s par leur corps, √† ne pas l'accepter. Face √† ce d√©ni, les sympt√īmes du stress deviennent alors de plus en plus forts, pouvant m√™me aller jusqu'√† la crise d'angoisse, que la personne ne peut plus ignorer.

 

Ainsi nous allons également réagir de façon un peu différente : certains se renferment, tombent dans le mutisme et intériorisent leur stress, alors que d'autre vont exprimer beaucoup d'émotions. Certains vont se mettre en colère très facilement, quand d'autres seront plus enclins à se sentir triste et broyer du noir.

 

Quel que soit notre vécu et nos prédispositions, il est possible de s'améliorer dans sa capacité à gérer le stress, et un épisode de stress intense peut même être bénéfique à long terme en nous forçant à modifier notre façon de vivre.

 

Comment apprendre à gérer son stress

 

La bonne nouvelle c'est que c'est possible. La mauvaise c'est que ce n'est pas si facile que ça. Et c'est là que nos plantes peuvent aider. Si on écarte le stress normal et légitime (un danger réel et immédiat, comme l'éléphant qui nous fonce dessus), la réponse au stress est déclenchée parce que nous percevons une menace qui en réalité n'est pas si immédiate ni si tangible que ça. On peut donc moduler notre réponse au stress en changeant notre perception de cette menace, notre façon de voir les choses.

 

La première chose à faire c'est de changer notre regard sur le stress. Une étude américaine a prouvé que le stress augmentait le risque cardiovasculaire, uniquement chez les gens qui voient le stress comme quelque chose de négatif. Lors de cette expérience, les gens à qui on avait au préalable expliqué le mécanisme du stress, censé nous aider à surmonter une difficulté, n'ont pas vu leur risque cardiaque augmenter! Bien comprendre ce qui se passe quand on est stressé, au niveau conscient et inconscient peut donc déjà aider à neutraliser certains de ses effets néfastes.

 

La seconde c'est de verbaliser son stress. Le fait d'√™tre conscient de ce qui se passe en nous et de l'ext√©rioriser, en parlant √† un proche ou √† un professionnel de sant√© est en soi une grande avanc√©e. A l'inverse int√©rioriser son stress ou le nier m√®ne √† la rumination et les sympt√īmes deviennent de plus en plus importants.

 

Une autre technique toute simple mais très importante est de changer notre perception sur la cause du stress. Le mettre en perspective, prendre du recul, en se posant des questions comme : "est ce que ce qui me stresse aujourd'hui aura encore de l'importance dans 5 ans?", ou "suis-je face à une menace réelle, ou face à une menace hypothétique".

 

Une grande part de notre stress vient de l'anticipation de menaces dans le futur. Ce qui signifie que dans le moment présent, ces menaces disparaissent. Plusieurs techniques d'ancrage permettent de s'ancrer dans le présent : se focaliser pendant 30 secondes sur ce qu'on voit autour de nous. Puis fermer les yeux et se focaliser pendant 30 secondes sur ce qu'on entend. Puis se focaliser sur ce qu'on sent. Puis sur les sensations de ce que notre corps touche. Ce simple exercice est recommandé en cas de crise aigue pour se recentrer et marche très bien.

 

Les exercices utilisant la respiration visent la même chose, tout en fournissant de l'oxygène à notre organisme. Ainsi la cohérence cardiaque est une technique de respiration souvent utilisée et très efficace pour retrouver l'équilibre. De même la médiation et le yoga comprennent chacun de nombreux exercices utilisant des visualisations et des respirations pour se recentrer, et permettent de retrouver la sérénité.

 

Ces techniques visent toutes à améliorer notre façon de voir les choses, en étant dans le présent, en se posant les bonnes questions sur notre vie, ce qui nous convient et ne nous va plus. C'est en trouvant du sens et en modifiant profondément notre façon de voir la vie, en étant à l'écoute de nos besoins profonds que nous pouvons réellement combattre le stress et rétablir l'équilibre. Mais ce n'est pas si facile à faire quand on est sous l'emprise du stress, qu'on dort mal et qu'on se sent épuisé. Et c'est là que les plantes peuvent nous aider à franchir ce cap difficile.

Pour aller plus loin sur les bienfaits des plantes adaptogènes que nous avons choisies ?

Pour compléter les bienfaits anti-stress et apaisants du CBD, nous avons choisi quatre plantes adaptogènes utilisées en aromathérapie pour aider les personnes stressées et anxieuses. Notre idée est de vous proposer le meilleur du CBD allié au meilleur des plantes adaptogènes. C’est pourquoi nos produits sont si efficaces. Mais alors, quels sont les bienfaits des plantes adaptogènes que nous avons choisies dans la gamme spéciale anxiété et sautes d'humeur ?

 

L’ashwagandha : une pépite pour notre bien-être

 

L‚Äôashwagandha est un v√©ritable anti-stress naturel plein de vitamines qui peut √™tre utilis√© dans le cadre d‚Äôun traitement anti-anxi√©t√© : il favorise le calme, l'attention et la concentration en augmentant la ma√ģtrise de soi et de ses √©motions.

 

  • Il am√©liore √©galement la qualit√© du sommeil, ce qui nous aide √† r√©duire le stress li√© √† la fatigue au quotidien.

 

  • L‚Äôashwagandha favoriserait √©galement l‚Äôam√©lioration des fonctions cognitives. Il peut ainsi nous aider √† nous concentrer sur l‚Äôessentiel en cas de moment stressant.

 

Les atouts de la racine de Maca

 

La racine de Maca, aussi nommée le ginseng péruvien, vient compléter les effets de l’ashwagandha.

  • Riche en vitamines et min√©raux, elle favorise les fonctions cognitives pour que l‚Äôon puisse b√©n√©ficier d‚Äôune meilleure concentration face au stress. Malgr√© une situation stressante, elle nous aide √† surmonter les challenges.

 

 

La griffonia pour l'humeur.

 

** La griffonia** favoriserait l’activité cérébrale de la sérotonine, plus connue sous le nom d’hormone du bonheur. La griffonia agit donc sur le stress puisque la sérotonine favorise la bonne humeur, aide à mieux dormir, à trouver l’appétit et à réduire l’anxiété.

 

  • Des √©tudes soulignent √©galement un effet tr√®s int√©ressant pour notre bien-√™tre puisque la griffonia permettrait de diminuer certaines souffrances psychologiques.

 

Quelles sont les contre-indications dans la prise de CBD ?

René Maarek addictologue répond à notre question !